Accueil Livre d’or Pour les endogirls la normalité/l’annormalité des douleurs des femmes

  • Ce sujet est vide.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1819 Répondre
      Fany
      Invité

      Bonjour à toutes et tous,

      A 34 ans, je découvre ce qu’est l’endométriose….sans en avoir entendu parler d’une autre manière que « en surface » auparavant. En me renseignant sur cette nouvelle coloc, je suis tombée sur l’ASBL « Toi mon endo ». Il m’est apparu intéressant de venir y laisser un petite témoignage parmi tant d’autres afin de soutenir l’asbl, à la manière d’un colibri.

      Durant 15-20 ans, j’ai rencontré pas mal de problèmes au niveau intestinal. Ayant souvent eu à faire à mon médecin traitant, il m’a envoyé vers des spécialistes des tuyaux intestinaux….Durant ces années, j’ai souvent été décrite comme sensible, stressée, ayant le syndrome de l’intestin irritable…
      Bref, j’attendais que ça passe lorsque les crises étaient fortes.

      2019; arrêt de pilule et augmentation des douleurs importantes au fur et à mesure des mois jusqu’à ne plus pouvoir marcher, ni m’asseoir. Ma gynéco (vers qui j’ai couru à ce moment là) m’a très bien prise en charge. L’endométriose a été diagnostiquée, et opérée trois mois plus tard car située au niveau de la vessie.

      Je ne sais pas s’il y a un lien entre les deux types de difficultés évoquées ci-dessus … car je ne suis pas médecin … mais …. c’est un lien probable.

      Alors voilà pour moi, c’était des douleurs après les règles, et davantage situées dans la partie intestinale, et urinaire. Peut-être que cela a traîné, peut-être que ces deux problèmes somatiques n’étaient pas en lien… Mais l’objectif d’être prise en charge a été réalisé. Et ce même si cela sera peut-être à recommencer par après.

      Alors je salue vraiment les activités de « Toi mon endo », et des autres association aussi. Notamment dans leurs activités de sensibilisation…Car j’estimais normal d’avoir mal à ce point, d’avoir le ventre gonflé, etc… lors des règles. Or, j’apprends (un peut tard) que cela n’est pas commun, ou du moins ne devrait pas l’être…Et j’imagine ne pas être la seule à avoir cru qu’être une femme et avoir mal lors des périodes « de femme », c’est « normal ».

      Le soutien reste effectivement un mot clé important. Les amis, la famille, les associations, … Merci pour les actions que vous menez .

    • #2297 Répondre
      Camille
      Invité

      Merci pour ton témoignage, je me retrouve dans ce que tu dis, comme sûrement plein d’autres femmes.
      Courage à toi, et merci à Laura en effet 😍

Vous lisez 1 fil de discussion
Répondre à : la normalité/l’annormalité des douleurs des femmes
Vos informations :