Accueil Gastenboek Voor endogirls Partage d’expérience

Viewing 0 reply threads
  • Author
    Posts
    • #1510 Reply
      Margot
      Participant

      Bonjour, comme lire certain de vos témoignage m’a beaucoup aidé, je décide de prendre la parole à mon tour. J’ai 18 ans et j’ai été diagnostiqué par IRM d’une endométriose en juin 2020. Un IRM pour lequel je me suis battu car selon ma gynéco cela n’était pas nécessaire, c’est moi qui ai du la mettre sur la piste de l’endométriose et effectivement j’ai eu raison de le faire… Cette même gynéco me donne ensuite un traitement (SAWIS) que je supporte très mal (saignements, douleurs, nausées, migraines) et met plus de quatre mois avant de me prendre un rdv avec la spécialiste de l’endo à l’hôpital. A ce moment je décide donc de changer de gynéco et tout s’enchaine, j’ai mon premier rdv avec la spécialiste qui me change de pilule(MISOLFA) et me programme une intervention pour le moi de décembre. A ce moment, selon les résultats de l’IRM je suis censé en avoir dans le système digestif, plancher pelvien, rectum et utérus. En parallèle de tout cela j’essaye tant bien que mal de suivre mes études (je suis en prépa littéraire, hypokhâgne). A partir du moi d’octobre je vais régulièrement aux urgences, la nouvelle pillule me crée une hépatite et je ne presque plus m’alimenter pendant plus de 10 jours (toujours en suivant la prépa…) en novembre je commence d’importantes rectorragie, je vais donc voir un gastro-entérologue qui me programme une coloscopie quelques jours avant la coelio afin d’aider la chirurgienne à enlever certaines lésions (j’ai tout les symptômes d’une endo digestive) mais à la coloscopie il ne voit absolument RIEN, car apparemment son produit ne fait pas effet sur moi.Mon état s’aggrave et je suis contrainte par le médecin de rester chez moi la semaine du concours blanc à cause d’un énième malaise. Le 23 décembre dernier je me fais donc opérer, la tête pleine d’espoir en me disant que ca ne pourra qu’aller mieux mais lorsque je me réveille, la chirurgienne m’annonce qu’elle n’a pas pu enlever de lésions car elle n’en a trouvé aucune, et remet presque mon diagnostique en question… Depuis, j’ai du passer une nouvelle coloscopie mais… toujours rien. J’ai donc eu trois anesthésies générales en trois semaines pour finalement ne pas avancer d’un centimètre. Aujourd’hui je ne suis plus capable de suivre les cours et la direction de mon école n’accepte pas d’aménagement à ma situation. J’attend le rdv post-op avec la chirurgienne pour en savoir un peu plus mais le chemin est encore long.
      Courage à toutes les endo girls, nous sommes des battantes et souvent bien plus fortes que ce que l’on peut penser.

Viewing 0 reply threads
Reply To: Partage d’expérience
Your information: