Ahhh.. toi mon endo 

Si tu veux savoir comment j’en suis arrivée à créer Toi mon endo je t’invite à lire  “un peu de moi, un peu de nous” . Je ne te cache pas que j’ai longtemps imaginé, réfléchis et puis finalement, concrétisé cette ASBL. 

Avec du recul, je réalise que ce qui a été le plus dur pour moi quand j’ai appris que j’étais atteinte d’endométriose, c’était ce sentiment omniprésent de ne pratiquement rien savoir sur la maladie et surtout, de me sentir très seule face à cette nouvelle vie. Je n’avais pas “d’endocopine”, je n’avais pas d’amie qui comprenait mes douleurs atroces, bref : je me sentais seule et incomprise. 

Alors mon premier réflexe a été de chercher sur Youtube.. mais je n’ai pas réussi à trouver une vidéo où vraiment je m’y retrouvais et où je pouvais me dire “ok, je ne suis pas seule et ça va aller”.

J’ai ensuite continué mes recherches sur des groupes Facebook. Seulement, je me suis vite rendue compte que ce n’était pas quelque chose pour moi. La majorité des groupes Facebook que j’ai intégrés n’avait aucun impact positif sur mon moral, bien au contraire. Me réveiller et lire des publications compliquées, tristes et négatives ; ce n’était pas pour moi. J’ai donc fini par prendre beaucoup de distance avec ces groupes et au final.. je me retrouvais seule, encore.

C’est suite à tout cela que petit à petit je me suis dis “Mais Laura, on vit dans une société où les réseaux sociaux prennent une place non-négligeable dans le quotidien de beaucoup d’entres-nous, alors vas-y, fais-toi entendre”

C’est donc le 1er mai 2020 que j’ai pris mon téléphone, que je l’ai déposé sur mon bureau et que je me suis assise sur mon lit, pour vous raconter mon histoire. C’est le début d’une nouvelle aventure. Ma première vidéo Youtube a eu un succès inattendu. J’ai reçu une centaine de message en une soirée, elle a été partagée des dizaines de fois, etc.. Bref, c’est là que je me suis dit que je voulais aller plus loin que ça, qu’il était temps de changer les choses, de lever nos voix et de se faire entendre pour de bon. 

Et hop, c’était parti pour l’aventure.

J’ai contacté une dessinatrice absolument géniale, je lui ai expliqué mon souhait pour mon logo et quelques jours plus tard j’avais mon logo exactement comme je l’imaginais.

Par la suite, j’ai mis deux/trois mois pour réaliser tout le côté administratif (et autant te dire qu’il y en a beaucoup) et.. nous y voilà.. 

L’ASBL Toi mon endo est officiellement née le jeudi 16 juillet 2020.

Je suis si heureuse que ce projet se concrétise enfin et j’ai si hâte de vivre cette aventure tout(e)s ensembles parce qu’ “ensemble on est plus fortes”. 

L’endométriose c’est quoi? 

Tout d’abord, j’aimerais prendre le temps de t’expliquer le plus simplement possible ce qu’est l’endométriose. J’ai d’ailleurs réalisé une vidéo Youtube à ce sujet alors si ça t’intéresse, tu peux cliquer juste ici. 

En quelques mots, l’endométriose est une maladie gynécologique chronique et récidivante qui touche une femme sur dix dans le monde #1sur10.

Lorsque le tissu endométrial se développe hors de l’utérus* et se greffe sur les organes qui provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens : c’est là que cela devient une “endométriose”. 

* Attention, il existe également l’adénomyose qui est de l’endométriose interne à l’utérus. Sur ce blog, mais aussi sur mes réseaux, j’utiliserai majoritairement le terme endométriose mais pour moi, l’adénomyose en fait entièrement partie.

Concrètement 

L’endométriose est malheurseument encore beaucoup trop banalisée par certains médecins, qu’ils soient gynécologue ou pas d’ailleurs. Je pense sincèrement que le retard de diagnostique (en moyenne 7 ans) pourrait fortement diminué si on agissait en sens inverse. 

Alors voilà ma question : pourquoi subir des violences gynécologiques verbale, morale et parfois même physique pour espérer un diagnostique ?

C’est précisément pour combattre cette banalisation que j’ai crée l’ASBL Toi mon endo qui a pour but la reconnaissance des femmes atteintes d’endométriose.

Nos trois objectifs sont les suivants ; 

Enseignement : Dès 2021, nous avons pour espoir d’enseigner aux adolescents issus de 5ième secondaire ce qu’est l’endométriose. Comment? Grâce à une session éducative et ludique encadrée par une équipe de professionnels et d’un(e) gynécologue spécialisé(e) en endométriose.

Sensibilisation : Afin de sensibiliser un plus large public, nous voulons mener des campagnes d’informations et créer et/ou participer à des évènements. 

Accessibilité : Parce qu’il est, pour nous, primordial que chaque femme ait accès à des thérapies afin d’améliorer son quotidien, c’est pourquoi nous voulons mettre en place des ateliers mensuels à prix démocratique. 

C’est ensemble qu’on est plus fortes

Alors si toi aussi tu veux lever ta voix, si toi aussi tu en as marre d’être banalisée et que toi aussi tu veux tu veux faire partie du changement : 

BIENVENUE DANS LA FAMILLE TOI MON ENDO. 

Nous t’accueillons avec plaisir parce que.. c’est ensemble qu’on est plus fortes. 

Laura, de la famille @toimonendo.